Mercato - Barcelone : La révolution Xavi est bel et bien lancée au Barça !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'arrivée de Xavi au FC Barcelone a été suivi par de multiples changements au sein du groupe. Et le prochain mercato hivernal sera l'occasion pour le nouvel entraîneur d'imprimer, un peu plus, sa marque, en Catalogne.

Nommé en mars dernier à la présidence du FC Barcelone, Joan Laporta avait été contraint de cohabiter avec Ronald Koeman, nommé par son prédécesseur Josep Maria Bartomeu. Le dirigeant avait apporté son soutien au technicien néerlandais avant de définitivement le lâcher après une défaite face au Rayo Vallecano. Pour tenter de relancer la machine, Joan Laporta a décidé de faire appel à Xavi. Véritable emblème de la formation blaugrana, l’entraîneur est arrivé en provenance du Qatar pour relever le défi suivant : remettre le FC Barcelone sur des bons rails en s’appuyant sur de jeunes éléments issus pour la plupart de la Masia. Les débuts sont délicats pour Xavi, éliminé de la Ligue des champions après une défaite face au Bayern Munich le 8 décembre dernier (3-0). Le technicien a identifié des lacunes et a demandé à son président des renforts lors du prochain mercato hivernal, malgré les difficultés financières de la formation blaugrana. L’ancien champion du monde espagnol a déjà vu arriver Dani Alves, qui ne fera ses débuts officiels qu’en janvier prochain.

Les premières recrues de l'ère Xavi débarquent

Un retour validé par Xavi. L’entraîneur catalan a donné son accord et a joué un rôle crucial dans l’arrivée de Daniel Alves, âgé aujourd’hui de 38 ans. Le latéral droit…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles