Mercato - Barcelone : Le rêve de Ronald Koeman brisé par Mino Raiola ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour renforcer son attaque, le FC Barcelone aurait identifié plusieurs profils, et notamment celui de Memphis Depay. Dans le cas où les négociations échoueraient avec le capitaine et numéro 10 de l'OL, Joan Laporta aurait un nouveau plan B : Donyell Malen. Toutefois, le recrutement du protégé de Mino Raiola et du PSV Eindhoven serait impossible pour le président du Barça.

En pleine révolution depuis la fin de la dernière saison, le FC Barcelone a sacrifié Luis Suarez. Alors qu'elle a laissé filer El Pistolero vers l'Atlético, la direction catalane aurait ciblé plusieurs attaquants pour assurer sa succession. Dans un premier temps, le Barça aurait jeté son dévolu sur Lautaro Martinez. Toutefois, l'Inter se serait montré intransigeant pour son buteur argentin. En effet, les Nerazzurri n'auraient pas souhaité brader Lautaro Martinez, qui dispose d'une clause libératoire à 111M€. Faute de moyens financiers suffisants, et notamment à cause de la crise liée au coronavirus, l'écurie blaugrana n'est pas parvenu à s'offrir les services de Lautaro Martinez lors des deux dernières fenêtres de transferts. Conscient de ses difficultés sur le plan économique, le Barça se serait également tourné vers Memphis Depay. En fin de contrat le 30 juin, le capitaine et numéro 10 de l'OL aurait pu être transféré à moindre cout l'été dernier ou au mois de janvier. Mais comme l'Inter, Jean-Michel Aulas, le président des Gones, n'aurait pas fait de cadeaux au FC Barcelone en fixant son prix pour Memphis…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com