Mercato - Barcelone : Ronald Koeman plus en danger que jamais après le Clasico ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au lendemain de la défaite du FC Barcelone, l’avenir de Ronald Koeman fait à nouveau la Une de la presse catalane.

Après un début de saison très compliqué, Ronald Koeman semblait avoir passé un cap. Son FC Barcelone recommençait à gagner et alors que toute la presse espagnole l’annonçait en instance de départ, le Néerlandais a vu son président prendre la parole pour le défendre. Joan Laporta a d’ailleurs été clair, assurant que Koeman a toujours la confiance de la direction et que son avenir n’est pas en danger. « Ronald Koeman va rester car il mérite une certaine confiance, parce que c'est un vrai Barcelonais, il vit pour le Barça, c'est une référence » a expliqué le président du FC Barcelone, au début du mois d’octobre. « Il faut le dire, il a décidé de s'engager envers le Barça qui était dans une situation très compliquée, que ce soit sur le plan sportif ou institutionnel ». La défaite face à Benfica en Ligue des Champions (3-0), puis celle contre l’Atlético de Madrid en Liga (2-0) ne semblent pas avoir ébranlé la confiance des dirigeants du FC Barcelone et certains ont commencé à penser que Koeman pourrait finalement aller au bout de son contrat en juin prochain.

Koeman, le principal coupable de la défaite dans le Clasico

C’était sans compter sur un tournant crucial de chaque saison du FC Barcelone : le Clasico. Dans son enceinte du Camp Nou, le club catalan s’est incliné face à l’ennemi juré du Real Madrid ce dimanche (1-2) et si le score est serré, la colère gronde au

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles