Mercato - Barcelone : Ronald Koeman tient sa vengeance sur Joan Laporta !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Limogé dans la nuit de mercredi à jeudi, Ronald Koeman voudrait toucher l'intégralité de son indemnité de départ, soit 12M€ selon les dires de son ami Lluis Canut.

L’aventure catalane de Ronald Koeman a pris fin prématurément. Arrivé durant l’été 2020 sous l’ère Josep Maria Bartomeu, le technicien néerlandais espérait aller au bout de son contrat, soit jusqu’en 2022, mais Joan Laporta en a décidé autrement. Le président du FC Barcelone a pris la décision de se séparer de Ronald Koeman après la nouvelle défaite de son équipe en championnat face au Rayo Vallecano mercredi dernier (1-0). Le dirigeant avait justifié sa décision. « Je tiens à remercier Ronald. S'il n'est pas resté plus longtemps, c'est parce que les résultats en ont décidé ainsi. La situation était intenable. Nous avons pensé qu'il fallait agir. La relation avec Ronald demeure bonne. Il a dit qu'il l'avait compris (son licenciement) et que cela faisait partie du foot. Les négociations pour sa résiliation se déroulent bien. [...] On aurait peut-être dû décider de le limoger plus tôt. Désormais, j'ai pris mes responsabilités. Nous avions atteint une dérive importante. [...] Mais nous le remercions d'être venu. C'est un homme du club. Il fera toujours partie de la maison Barça » a confié Laporta vendredi dernier. Le responsable a aussi évoqué les discussions relatives à son départ : « Les négociations pour sa résiliation se déroulent bien car nous respecterons l'accord ». Mais en coulisses, les négociations ne seraient…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles