Mercato - Barcelone : Pour Samuel Umtiti, c’est terminé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ayant réclamé d’avoir une chance lors de cette pré-saison, Samuel Umtiti a vu son souhait être réalisé, mais il serait temps pour le défenseur du FC Barcelone de momentanément faire ses adieux.

Elle est loin l’époque où Samuel Umtiti cassait la démarche face à la Belgique en demi-finale de Coupe du monde et célébrait avec l’Équipe de France sur les Champs-Elysées le titre mondial. Quelques semaines auparavant, le FC Barcelone prolongeait son contrat jusqu’en juin 2023 alors que Manchester United se montrait intéressé par sa clause libératoire de 60M€. Mais tout est allé très vite, trop vite pour Umtiti qui a été blessé dès son retour à Barcelone. Depuis, c’est la descente aux enfers et d’innombrables allers-retours à l’infirmerie. De quoi avoir un énorme impact sur son statut au FC Barcelone, lui qui est annoncé sur le départ depuis plusieurs mercato estivaux. Et il se pourrait bien que cette fenêtre soit la bonne. Selon Mundo Deportivo, Samuel Umtiti aurait été prévenu qu’il ne faisait plus partie des plans de Ronald Koeman. Et d’après SPORT, il se pourrait que Umtiti prenne la direction d’un départ sous la forme d’un prêt pour la France où il aurait des propositions franches, mais pas en provenance de l’OM selon le journaliste Toni Juanmartí.

Umtiti a manqué le coche avec Koeman, mais…

En effet, il semblerait le gong ait sonné pour Samuel Umtiti au FC Barcelone. Le staff technique du Barça, qui aurait fait savoir à Umtiti qu’il fallait qu’il aille voir ailleurs, aurait accepté…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles