Mercato - Barcelone : Vers un transfert à 50M€ pour Antoine Griezmann ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors de ce mercato estival, le feuilleton Antoine Griezmann fait énormément parler. Annoncé partant du FC Barcelone puis proche de rester au sein de l’effectif de Ronald Koeman, le Français pourrait encore faire ses valises d’ici la fin du mois d’août. Explications.

Joan Laporta a un grand rêve : prolonger Lionel Messi. Or, en l’état actuel des choses, le FC Barcelone ne peut pas acter le nouveau contrat de l’Argentin. En effet, les règlements de la Liga et les finances blaugrana ne sont pas en adéquation pour cela. Pour régler le cas Messi, le Barça doit donc dégraisser et réduire considérablement sa masse salariale. Alors que plusieurs joueurs de Ronald Koeman sont déjà partis, cela n’est pas encore suffisant et d’autres départs sont attendus. Alors qu’on parle notamment de Miralem Pjanic et Samuel Umtiti, le cas d’Antoine Griezmann est également au centre des discussions. Il y a quelques jours maintenant, le départ du Français était quasiment acté, lui qui ne semble vouloir que revenir à l’Atlético de Madrid. Problème, les Colchoneros n’ont actuellement pas les finances pour une telle opération et un échange avec Saul Niguez n’a pas convaincu les Blaugrana. Face à cela, la tendance a rapidement évolué pour Antoine Griezmann, lui qui était dernièrement parti pour continuer avec le groupe de Ronald Koeman. Auteur d’une excellente pré-saison, le champion du monde pourrait donc continuer avec le Barça, où il est sous contrat jusqu’en 2024. A moins que…

Griezmann, c’est 50M€ !

Ce…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles