Mercato - Barcelone : Xavi préparerait une révolution pour Matthijs de Ligt !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En grande difficulté à la Juventus, Matthijs de Ligt figurerait sur les tablettes du FC Barcelone. Dans la cas où le Néerlandais s'engageait en faveur du club catalan, Xavi pourrait procéder à une véritable révolution dans son effectif. En effet, Philippe Coutinho, Samuel Umtiti, Sergino Dest et Clément Lenglet pourraient tous être poussés vers la sortie par Matthijs de Ligt.

Alors que Matthijs de Ligt est à la peine à la Juventus, Mino Raiola a fait passer un message fracassant quant à son avenir. En effet, l'agent du Néerlandais a laissé clairement entendre qu'il pouvait bientôt faire ses valises pour rejoindre le PSG, le FC Barcelone, le Real Madrid ou la Premier League. « Je pense qu’on sait tous quels clubs mentionner pour Matthijs de Ligt pour sa ‘prochaine étape’. On verra cet été. (…) La Premier League ? Cela peut être Barcelone aussi, ou le Real Madrid ou le PSG », a lâché dernièrement Mino Raiola, l'agent de Matthijs de Ligt, à NOS.

La Juve veut se débarrasser de Matthijs de Ligt

Ce vendredi, Sport.es a fait un point complet sur le cas Matthijs de Ligt, se concentrant sur un possible départ vers le FC Barcelone. Comme l'a indiqué le média espagnol, la Juventus aurait placé le Néerlandais dans sa liste de transferts à cause de ses gros problèmes financiers. En effet, La Vieille Dame souhaiterait faire une grosse économie sur sa masse salariale en cédant Matthijs de Ligt à un autre club et voudrait également profiter de son transfert pour investir et renforcer sa ligne…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles