Mercato - Barcelone : Xavi, Qatar… Les grandes révélations de Dani Alves sur son retour !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présenté aux supporters du FC Barcelone ce mercredi, Dani Alves s’est livré en marge de la conférence de presse programmé pour l’occasion sur son retour et ses ambitions avec le club culé.

Parti en 2016, et après des passages à la Juventus, au PSG et à São Paulo, Daniel Alves a retrouvé le FC Barcelone. Le latéral droit de 38 ans s’est engagé jusqu’à la fin de la saison avec le club culé et se montre déjà très ambitieux pour son deuxième passage en Catalogne, bien que le Brésilien devra attendre le mois de janvier avant de (re)faire ses débuts avec le Barça, en raison du règlement de la FIFA. En marge de la conférence de presse organisée ce mercredi pour sa présentation, Dani Alves s’est livré au micro de Barça TV, l’occasion pour lui de livrer les coulisses de ce retour qui n’était pas gagné.

« J’ai dit à Xavi : "si je dois jouer gratuitement, je jouerai gratuitement" »

« Cela a été un processus très curieux. Je voulais revenir pour jouer. Je vous garantis que je peux vous aider. Je peux aider les joueurs à savoir ce qu'est le Barça. J'ai eu des réunions et quand j'ai su que Xavi allait s'en occuper, je me suis dit que Xavi savait ce que je pouvais faire. C'est là que mes chances de retour ont augmenté. Xavi sait ce que je pense et ce que nous vivons sur et en dehors du terrain. Mes chances ont augmenté et puis il m'a appelé pour me demander si je pouvais aider. Je lui ai dit : "C'est le Barça et si le Barça a besoin de moi, je ne veux rien savoir d'autre. Si je dois jouer gratuitement,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles