Mercato - Barcelone : Xavi réclame un mercato de folie à Laporta !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien décidé à remanier en profondeur son effectif, Xavi aurait réclamé pas moins de huit renforts en vue de la saison prochaine. Autrement dit, quasiment un nouveau joueur par poste.

Arrive sur le banc du FC Barcelone en fin d’année, Xavi avait rapidement réclamé des renforts qu’il a d’ailleurs obtenus. En effet, Dani Alves, Ferran Torres, Adama Traoré et Pierre-Emerick Aubameyang se sont tour à tour engagés avec le Barça cet hiver. Néanmoins, le technicien espagnol ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et en attendant encore plus en vue de cet été. Il faut dire que le Real Madrid réalise une grande saison et pourrait surfer sur ses résultats pour recruter Kylian Mbappé (PSG) et Antonio Rudiger (Chelsea), tous les deux en fin de contrat. Et alors que Manchester City a dégainé le premier en recrutant Erling Haaland, Xavi espère que le Barça répondra rapidement sur le marché. Dans cette optique, il semblerait que les signatures de Franck Kessie (AC Milan) et Andreas Christensen (Chelsea), deux joueurs libres, soient actées. Mais il en faudra bien plus pour satisfaire Xavi, extrêmement ambitieux sur le marché.

Xavi attend au moins 8 recrues !

C’est bien simple, selon les informations de Mundo Deportivo, Xavi attend pas moins de huit nouveaux joueurs en tout. Deux semblent déjà actés avec Kessie et Christensen, mais il en faudrait donc encore six. Pour commencer, dans le secteur défensif, le technicien catalan espère recruter un défenseur central polyvalent. Dans cette optique, la priorité…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles