Mercato : Cristiano Ronaldo se lâche après son transfert, il se fait fracasser

Après sa résiliation de contrat à Manchester United, Cristiano Ronaldo s'est engagé librement et gratuitement en faveur d'Al Nassr en Arabie Saoudite. Lors de sa présentation officielle, CR7 a fait l'éloge de son nouveau pays de résidence. Une sortie qui a provoquée la colère d'Amnesty Internationale, n'hésitant pas à fracasser la star portugaise.

A la peine à Manchester United, Cristiano Ronaldo a plié bagages prématurément, alors qu'il était sous contrat jusqu'au 30 juin. En effet, les Red Devils ont annoncé le départ de CR7 il y a plusieurs semaines, précisant qu'un accord avait été trouvé pour une résiliation à l'amiable.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Ronaldo devrait attirer l’attention sur les problèmes relatifs aux droits humains»

Pour donner une nouvelle trajectoire à sa carrière, Cristiano Ronaldo a quitté l'Europe et signé à Al Nassr. Lors de sa présentation officielle, CR7 a fait l'éloge de son nouveau pays de résidence : l'Arabie Saoudite. Et son message n'est pas du tout passé du côté d'Amnesty International.

«Des personnes sont régulièrement exécutées en Arabie saoudite»

« Au lieu de faire l’éloge sans critique de l’Arabie Saoudite, (Cristiano) Ronaldo devrait utiliser son statut pour attirer l’attention sur les problèmes relatifs aux droits humains dans ce pays, a pesté Amnesty International dans un communiqué. Ronaldo, lors de sa présentation officielle…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com