Mercato : Deschamps, Zidane... Le Graët fait une grande annonce !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Didier Deschamps vient de vivre son premier échec avec les Bleus, l'ombre de Zinedine Zidane plane au-dessus de sa tête. Comme l'a expliqué Noël Le Graët, il va rencontrer son sélectionneur la semaine prochaine pour discuter de son avenir et prendre une décision quant au futur de l'équipe de France.

Considéré comme la meilleure équipe de l'Euro, la France s'était donné l'objectif d'atteindre au moins la demi-finale, mais elle a échoué. Vice-champions d'Europe et champions du Monde en titre, les Bleus de Didier Deschamps vivent leur premier échec. Et la pilule est difficile à avaler pour Noël Le Graët, qui était en colère après l'élimination tricolore en huitième de finale. « En colère... ce sont des mots que l'on emploie quand on perd. J'étais plutôt déçu. J'imaginais, surtout à 3-1, que le match était quasiment plié. Il faut quand même se souvenir qu'on a eu une poule difficile, avec trois premiers matchs difficiles. La chaleur était importante, c'est vrai. On a dominé malgré tout, on a fini premiers. Et sur ce dernier match, il y a dix minutes où on passe complètement à côté. Cela ne mérite pas de tout de remettre tout en cause, même si j'ai entendu des analyses justifiées. On n'a pas joué au même niveau mais la France a quand même fini première du groupe le plus compliqué », a confié Noël Le Graët lors d'un entretien accordé à Téléfoot ce dimanche matin.

«C'est le premier échec, on peut le dire, il ne faut pas se voiler la face»

Malgré l'élimination précoce des

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles