Mercato : Entre le PSG et Barcelone, le père de Messi vide son sac !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Lionel Messi a effectué ses premiers pas au PSG dimanche soir à Reims (2-0), son père Jorge a été interrogé sur cet évènement et en a profité pour s’en prendre à certains dirigeants du FC Barcelone au sujet de la fin de l’aventure catalane de son fils.

Au terme d’un feuilleton long, retentissant et ayant connu son lot de rebondissements, Lionel Messi a finalement quitté le FC Barcelone le 5 août dernier après l’annonce surprenante du club culé qui assurait que l’Argentin, dont le contrat expirait en juin dernier, n’allait pas être prolongé en raison de la crise économique sans précédent traversée par l’institution catalane. D’ailleurs, afin de pouvoir enregistrer les nouvelles recrues pour la Liga, de grosses coupes budgétaires ont dû être effectuées au sein de la masse salariale. Témoignant de l’opportunité en or qui s’est présentée, le PSG s’est tout de suite mis au travail en coulisse en discutant avec le clan Messi. Et après quatre jours de spéculations et de rebondissements, le numéro 10 légendaire du FC Barcelone a signé un contrat de deux ans avec une troisième saison en option au Paris Saint-Germain. Et le 11 août, un jour après l’annonce de son arrivée, Lionel Messi délivrait le message suivant au cours de sa conférence de presse. « Je suis très heureux. Chacun sait comment je suis partie de Barcelone. Ça a été très dur. J’ai passé beaucoup d’années là-bas. A peine arrivé ici, je me sens très heureux. J’ai envie de m’entrainer. Je profite bien de mon arrivée…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles