Mercato : La fin du calvaire pour Antoine Griezmann ?

La préparation pour la Coupe du monde est assez compliquée pour Antoine Griezmann. Acteur important du titre mondial en 2018, l’attaquant est victime d’une situation des plus étranges à l’Atlético de Madrid, où son temps de jeu est scrupuleusement compté par Diego Simeone. La raison ? Une clause présente dans son prêt, qui obligerait les Colchoneros à verser 40M€ dans les caisses du FC Barcelone.

Décidément, on a vu mieux comme situation pour l’équipe de France. A seulement quelques semaines du début de la Coupe du monde, Didier Deschamps voit les problèmes se multiplier avec un N’Golo Kanté toujours en convalescence, un Paul Pogba opéré du genou et victime d’une énorme polémique extra-sportive impliquant notamment Kylian Mbappé, mais surtout un Antoine Griezmann devenu joker de luxe à l’Atlético de Madrid ! C’est simple, depuis le début de la saison, l’attaquant français n’a pas débuté un seul match et le scénario est toujours le même, puisque Diego Simeone le fait entrer à une trentaine de minutes de la fin.

Pas plus de 30 minutes par match

La raison de cet imbroglio remonte à l’été 2021, lorsque le FC Barcelone et l’Atlético de Madrid on conclu le prêt d’Antoine Griezmann. Dans l’accord trouvé entre les deux clubs, on retrouve une option d’achat à 40M€ qui deviendra automatique si le joueur disputé 50% des rencontres…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com