Mercato : Jackpot pour le PSG, les chiffres fous de l’opération Messi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’été dernier, le PSG parvenait à s’attacher les services de Lionel Messi, libre après la fin des négociations avec le FC Barcelone pour une prolongation. Pour sa première année, l’Argentin est loin d’avoir répondu aux attentes sur le rectangle vert, mais le bilan est bien différent sur le plan financier. Grâce au septuple Ballon d’Or, le club de la capitale sort d’une saison historique marquée par des chiffres records.

En voyant le FC Barcelone incapable de boucler la prolongation de Lionel Messi, le PSG n’a pas hésité longtemps. L’été dernier, le club de la capitale réalisait l’une des opérations les plus marquantes de l’histoire du football en s’attachant les services de l’Argentin, contraint de quitter la Catalogne en raison des problèmes financiers du Barça. « On ne discute pas un joueur avec sept Ballon d’Or. Messi a écrit l’histoire », confiait cette semaine Nasser Al-Khelaïfi dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport au moment de revenir sur l’arrivée de La Pulga. Pour sa première saison loin du FC Barcelone, Lionel Messi était forcément attendu mais n’a pas répondu aux attentes, avec 11 buts et 15 passes décisives en 34 matches, un bilan contrasté dont a conscience le président du PSG : « C’est vrai que ça n’a pas été sa meilleure saison, mais après plus de vingt ans passés à Barcelone, il a découvert un nouveau pays, une nouvelle ville, un nouveau championnat, une nouvelle équipe, une nouvelle culture. Cela vaut également pour sa famille. Il a même pris le Covid.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles