Mercato : L’OM bien parti pour céder à un caprice ?

Alors que l’OM travaille toujours sur le dossier Terem Moffi, Pablo Longoria confirme qu’il a changé son fusil d’épaule. Avant, le président olympien voulait un milieu offensif mais il a décidé de se positionner sur un attaquant afin de faire redescendre d’un cran Alexis Sanchez, lassé de son utilisation de buteur.

Drôle de mercato d’hiver pour l’OM. Après avoir rapidement bouclé l’arrivée de Ruslan Malinovskyi, Pablo Longoria s’est mis en quête d’un autre milieu offensif. Pendant plusieurs jours, le président marseillais a travaillé sur une piste mystère. Son nom est sorti lorsqu’il s’est engagé ailleurs : il s’agit de Leandro Trossard qui a finalement opté pour Arsenal. En froid avec son entraîneur à Brighton, l’international belge était pourtant d’accord avec l’OM. Après cet échec, Longoria a totalement revu ses plans.

L’OM n’a pas voulu « faire un joueur pour faire un joueur »

L’OM ne souhaitait pas « faire un joueur pour faire un joueur, mais qu’il serait une priorité », confie l’entourage de la direction olympienne à Foot Mercato. A présent, l’OM a ouvert un autre dossier : Terem Moffi. Pablo Longoria s’est rendu à Lorient mardi et a trouvé un accord avec les Merlus pour le transfert de Moffi. Cependant, l’OGC Nice ne lâche rien et serait prêt à mettre 30M€, dont 5 de bonus, pour s’attacher les services de l’international nigérian.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com