Mercato : L'ASSE déclare la guerre au Prince du Cambodge !

·1 min de lecture

Considéré comme le principal candidat au rachat de l'ASSE pendant de longues semaines, le Prince du Cambodge a finalement été mis hors course après avoir falsifié des documents concernant l'origine de ses fonds.

Comme révélé en exclusivité par le10sport.com ces dernières semaines, Norodom Ravichak n'avait absolument pas renoncé à son projet de racheter l'ASSE, contrairement à ce qui avait été avancé. Volontairement plus discret dans les médias, le Prince du Cambodge répondait en fait au souhait de KPMG. Mais alors que le Cambodgien était bien en course, il s'est mis tout seul hors-jeu. Et pour cause, alors que le cabinet d'audit mandaté par l'ASSE pour éplucher les dossiers de candidatures avait fixé à lundi a date butoir pour recevoir les offres, un communiqué publié par le club du Forez a jeté un énorme froid sur le projet de Norodom Ravichak. « Ce process a permis de mettre en lumière le manque de crédibilité de certains candidats. C’est le cas de Norodom Ravichak et de son conseil Maitre Carlos Bejarano qui a fourni un document de garantie financière de 100 millions d’euros émanant d’une grande banque internationale qui se révèle être un faux », expliquait ce communiqué, réduisant à néant le projet du Prince du Cambodge.

Caïazzo répond sèchement à Ravichak

Mais alors que l'histoire aurait pu en rester là, c'est loin d'être terminé. En effet, mardi, Norodom Ravichak a décidé de répondre à l'ASSE en affichant « sa sidération face aux accusations portées à son encontre » dans un…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles