Mercato - Le PSG veut Arsène Wenger

Arsène Wenger (Getty Images)

D’après le journaliste de Canal+ Olivier Tallaron, l’état-major du club de la capitale désire plus que jamais recruter l’entraîneur français d’Arsenal, auquel il aurait proposé les “pleins pouvoirs”.

C’est devenu un classique depuis l’arrivée en 2012, du fonds d’investissement qatari QSI à la tête du PSG. A chaque fois que les dirigeants du club de la capitale envisagent de changer d’entraîneur, le nom d’Arsène Wenger revient avec insistance. Réputé comme un grand amateur du style de jeu développé par les Gunners depuis l’arrivée de Wenger à la tête d’Arsenal, il y a 21 ans, l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, rêverait de confier les rênes de son club à l’Alsacien.

Alors que le douloureux échec du PSG face à Barcelone (4-0, 1-6) en huitième de finale de la Ligue des champions a relancé les rumeurs autour d’un possible remplacement de l’actuel entraîneur Unai Emery à la prochaine intersaison, l’hypothèse Wenger refait donc logiquement surface. Selon le journaliste de Canal+ Olivier Tallaron, les dirigeants parisiens seraient même entrés en tractations avancées avec le technicien âgé de 67 ans.


Si l’offre de l’état-major du PSG, qui propose visiblement à Wenger un rôle de manager proche de celui qu’il occupe en Angleterre, a a priori des arguments pour séduire l’Alsacien, il ne faut pas oublier que ce dernier a toujours refusé les avances du club de la capitale et que, selon plusieurs sources proches du club londonien (dont Robert Pirès), sa priorité pour l’année prochaine serait de rester à Arsenal, où il est très contesté par les supporters cette saison. Cependant, dans l’hypothèse où Arsène Wenger, dont le contrat court jusqu’au 30 juin prochain, ne prolongerait pas avec les Gunners, il ne serait plus interdit de l’imaginer revenir dans le championnat de France, 23 ans après son départ (forcé) de l’AS Monaco…

RD

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages