Mercato - Les ambitions vertes

Yahoo Sport

Actuellement à la 4e place de la L1, plus que jamais à la lutte pour l’Europe, l’ASSE a déjà bien avancé sur son prochain mercato estival.

Remy Cabella et Mathieu Debuchy
Remy Cabella et Mathieu Debuchy

Après avoir obtenu la signature du très convoité défenseur central du Havre Harold Moukoudi pour quatre ans (ce n’est pas encore officiel pour des raisons de calendrier mais les papiers sont signés), les Verts ont annoncé mercredi soir la signature d’un latéral droit, libre également, Nelson Alpha Sissoko (Clermont Foot) pour trois ans. Timothée Kolodziejczak, prêté avec option d’achat par les Tigres de Monterrey, et qui semble heureux à Saint-Etienne, a donné satisfaction et les Verts devraient tenter de lever l’option auprès du club mexicain (autour de 5M€). L’axe défensif étant bouché (Kolo / Perrin / Saliba / Moukoudi), et bien qu’il fasse humainement l’unanimité au sein du club, Neven Subotic, l’ex-joueur de Dortmund en difficulté cette saison, devrait quitter le Forez cet été.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

L’ASSE s’est également lancé dans la course pour Silas Wamangituka (Paris FC). Dans le viseur des plus grands clubs, le jeune attaquant (19 ans, 1m89), déjà auteur de huit buts, plait beaucoup au board stéphanois mais eu égard aux nombreux intérêts, le club parisien qui a signé le joueur jusqu’en 2021, se montre exigeant. Le montant réclamé serait, pour l’heure, supérieur aux souhaits stéphanois mais la piste reste toujours active. Florent Aye (Clermont) fait également partie des joueurs suivis. Ces derniers jours, les rumeurs Alessandrini et même Ben Arfa sont apparus sur les réseaux sociaux mais elles sont infondées.

Le chantier sera le milieu de terrain. Selnaes est parti, Vada (Bordeaux) et Aït Benasser (Monaco) sont prêtés sans option d’achat. Le staff a établi le profil type qu’il souhaite associer à Yann M’Vila et plusieurs joueurs sont actuellement supervisés, en L1 et à l’étranger. Il devrait être athlétique et capable de casser les lignes.

Après avoir convaincu Debuchy, Cabella, M’Vila et Kolo, la cellule recrutement semble avoir trouvé son équilibre et être en ordre de marche malgré les rapports toujours compliqués avec Roland Romeyer et les luttes intestines. La direction sportive établit les profils, les scouts supervisent énormément, les « comptables » négocient et enfin, Jean-Louis Gasset et Ghislain Printant se montrent convaincant. La présence du coach stéphanois s’est avérée décisive dans le recrutement des joueurs précédemment cités, son discours passe très bien et il réussit régulièrement à donner envie aux joueurs hésitants d’évoluer avec lui. Plusieurs ont d’ailleurs reconnu que les discussions avec l’ex-adjoint de Laurent Blanc s’étaient avérées primordiales dans leur choix.

Manu Lonjon

À lire aussi