Mercato : Mbappé, PSG... Comment ce proche de Macron a enflammé Twitter !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mardi soir, alors que le feuilleton Mbappé bat son plein, Karl Olive, maire de Poissy a publié un tweet qui a mis en alerte le réseau social. Et pour cause, ce dernier assure que l'attaquant du PSG allait prolonger son contrat. Face à l'ampleur prise par le message, Karl Olive a supprimé son tweet, mais le mystère reste entier.

On ne rigole pas avec l'avenir de Kylian Mbappé. Karl Olive l'a appris à ses dépends. En effet, mardi soir le maire de Poissy a lâché une énorme bombe concernant le futur de l'attaquant du PSG. « L'immense Kylian Mbappé sera au PSG la saison prochaine. On en reparle », a-t-il écrit sur le réseau social. Un message qui n'a pas tardé à enflammer Twitter et à lancer une vague d'optimisme chez les fans parisiens qui attendent avec impatience le dénouement de ce feuilleton qui semble désormais imminent. En effet, Kylian Mbappé, dont le choix est « quasiment fait » selon ses termes, assurait qu'il donnerait prochainement sa réponse : « J'annoncerai officiellement ma décision sur mon avenir avant de rejoindre l'équipe de France. » Une annonce tombera donc avant le 28 mai, date du prochain rassemblement de l'équipe de France, mais ces dernières heures, la tendance était clairement à un départ vers le Real Madrid. C'est la raison pour laquelle le tweet de Karl Olive a fait parler. D'autant plus que la réponse de Bilel Ghazi, ancien journaliste désormais dans l’entourage proche de Kylian Mbappé, a été liké par Fayza Lamari, la mère de Kylian Mbappé. « Bien joué d’un…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles