Mercato : Menacé dans le feuilleton Griezmann, l’Atlético se moque du Barça

La situation d’Antoine Griezmann fait couler énormément d’encre en Espagne. Prêté depuis l’été 2020, le Français ne joue que très peu cette saison, tout ça à cause d’une clause particulière qui obligerait l’Atlético de Madrid à payer 40M€ au FC Barcelone. Une situation qui agace grandement en Catalogne… mais qui semble amuser les Madrilènes.

On a connu mieux comme préparation d’un Mondial. A quelques semaines d’un grand rendez-vous au Qatar, Antoine Griezmann n’a toujours pas quitté son rôle de joker de luxe. C’est simple, depuis le début de la saison il rentre seulement à l’heure de jeu et s’occupe donc de terminer les rencontres de l’Atlético de Madrid. Cela agacerait au plus haut point le FC Barcelone, qui pourrait empocher 40M€ si Griezmann joue au moins 50% des rencontres avec les Colchoneros.

La vengeance de l’Atlético de Madrid

A en croire Guillem Balague, ce litige est le fruit d’un vieux grief fait par le FC Barcelone à l’Atlético de Madrid. Nous sommes en 2019 et alors que la clause de départ d’Antoine Griezmann vient de passer de 200M€ à 120M€, un accord est annoncé avec le club catalan. Or, les Colchoneros estimaient que cet accord avait été passé avant la baisse du montant de la clause et que le Barça devait donc payer 200M et non 120M€.

« Lisez le contrat »

Pour seule réponse, les dirigeants barcelonais auraient expliqué…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com