Mercato - OL : Laurent Blanc a fait deux grosses victimes à Lyon

Arrivé début octobre pour remplacer en lieu et place Peter Bosz limogé quelques jours plus tôt, Laurent Blanc connait des débuts contrastés avec l'OL. Afin de remettre les Gones dans le droit chemin, le Président a fait des choix forts en retirant de son onze de départ deux titulaires sous Bosz.

« Les joueurs ressentent la situation, ils sont conscients qu’elle ne reflète pas les objectifs fixés, a-t-il déclaré. Je leur ai fait un discours clair et déterminé. Le premier objectif : c’est de prendre le maximum de points avant cette trêve du mois de novembre. L’urgence d’aujourd’hui, c’est qu’on doit être efficace dans le jeu, mais on doit surtout prendre des points » prévenait Laurent Blanc dès son arrivée à l'OL. Droit dans ses bottes, il n'a pas hésité a mettre deux attaquants sur le banc.

Toko-Ekambi en fait les frais

La révolution perpétrée par Laurent Blanc fait des dégâts. Si Houssem Aouar retrouve du temps de jeu, Karl Toko-Ekambi connait la situation inverse. Titulaire lors des dix premières rencontres de la saison avec Peter Bosz, le Camerounais a dégringolé dans la hiérarchie. En cinq matchs sous Blanc, il n'a été titularisé qu'à une seule reprise, ce vendredi face à Nice. Une situation qui le fera sans doute réfléchir pour son avenir, lui qui arrive en fin de contrat en 2024.

Tetê aussi

La situation de

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com