Mercato - OM : Ça en est où pour le transfert de Dario Benedetto ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aujourd’hui à Elche, où il est prêté par l’OM, Dario Benedetto n’est pas forcément en réussite en Espagne. D’ailleurs, l’Argentin pourrait ne pas s’y éterniser et en ce mercato hivernal, il est de plus en plus question d’un retour à Boca Juniors.

Ayant fait les frais de l’arrivée d’Arkadiusz Milik à l’OM, Dario Benedetto a dû faire ses valises l’été dernier pour éviter de rester sur le banc de Jorge Sampaoli. L’Argentin a alors pris la direction de l’Espagne et d’Elche, club qui appartient d’ailleurs à son agent. Mais après 6 mois de l’autre côté des Pyrénées, Benedetto ne connait pas vraiment la meilleure réussite. De quoi d’ailleurs jeter un froid concernant son avenir au sein du club ibérique. Et ce n’est autre que l’attaquant sous contrat jusqu’en 2022 avec l’OM qui a lancé un énorme feuilleton l’envoyant à Boca Juniors. Alors que Dario Benedetto a connu des jours très heureux sous le maillot du club de Buenos Aires, il n’a pas caché son envie d’y revenir un jour : « Je l'ai dit au moment de mon départ à l'OM. Je vais revenir à Boca, que ce soit en tant que supporter ou en tant que joueur. Je suis reconnaissant envers les supporters de Boca pour toute l'affection qu'ils ont à mon égard. J'espère pouvoir revenir le plus vite possible ». Un possible retour à Boca Juniors que l’agent de Benedetto avait d’ailleurs pas la suite confirmé, confiant : « Ce ne serait pas une folie que Benedetto revienne à Boca Juniors ».

Ça discute entre Boca Juniors, Elche et l’OM !

Depuis plusieurs…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles