Mercato - OM : Adam Ounas, le prochain pari de Pablo Longoria ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que l'OM n'a pas encore terminé son mercato, Pablo Longoria s'intéresserait à Adam Ounas, qui vient d'entrer dans sa dernière année de contrat avec le Napoli. Une piste sur laquelle s'est prononcé Mirko Ioime, spécialiste du club italien.

Avec déjà huit renforts au compteur, l’Olympique de Marseille est incontestablement l’un des grands protagonistes du mercato estival en Europe, et Pablo Longoria n’est pas rassasié. Plusieurs joueurs sont encore attendus par le président phocéen pour renforcer l’effectif de Jorge Sampaoli. Comme l’a confirmé ce lundi Pablo Longoria en conférence de presse, Pol Lirola et Daniel Wass sont notamment visés pour renforcer le flanc droit de la défense, et du mouvement est également attendu dans le secteur offensif. Alors que Dario Benedetto est sur le départ, l’OM s’intéresse à Thiago Almada (Vélez Sarsfield), Cristian Pavón (Boca Juniors), Giovanni Simeone (Cagliari) ou encore Jérémie Boga (Sassuolo) comme vous l’a révélé le10sport.com, mais ce samedi, la presse italienne a révélé un nouveau nom sur la short-list de Marseille : Adam Ounas.

« Ce sera une vente ou rien »

Auteur de 4 buts et 5 passes décisives en 25 apparitions la saison dernière, sous le maillot de Crotone puis de Cagliari où il fut prêté, Adam Ounas aurait retenu l’attention de Pablo Longoria selon les informations du Corriere dello Sport, d’autant que la situation contractuelle de l’international algérien permet à l’OM de croire en ses chances. Lié aux Azzurri jusqu’en juin 2022,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles