Mercato - OM : Alvaro Gonzalez imite Evra et Rami

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dès son arrivée à l’OM en provenance de Villarreal, Alvaro Gonzalez s’était imposé comme l’un des patrons défensifs du club phocéen. Toutefois, ces derniers mois, la situation s’est compliquée. Les relations se sont tendues avec Jorge Sampaoli et Alvaro Gonzalez s’est retrouvé indésirable. Et alors qu’il était sous contrat jusqu’en 2024, l’Espagnol va voir son engagement avec l’OM être rompu. Ce qui n’est pas sans rappeler d’autres joueurs avant lui.

C’est en 2019 qu’Alvaro Gonzalez est arrivé à l’OM, lui qui était initialement prêté par Villarreal. Alors que l’Espagnol débarquait avec de nombreux doutes autour de lui, il a rapidement fait taire ses détracteurs. Auteur d’une première saison réussie, Alvaro Gonzalez avait été acheté définitivement au terme de cet exercice. Il était alors devenu le patron défensif du club phocéen. D’ailleurs, en mai 2021, il avait été récompensé en se voyant offrir un nouveau contrat jusqu’en 2024.

C’est la fin pour Alvaro Gonzalez

Toutefois, lors de la saison 2021-2022, ça s’est gâté pour Alvaro Gonzalez. Au fil du temps, l’Espagnol n’entrait plus dans les plans de Jorge Sampaoli. En hiver, il avait d’ailleurs été invité à s’en aller. Alvaro Gonzalez avait toutefois refuser de quitter l’OM et s’était alors retrouvé mis à l’écart. Cela fait maintenant plusieurs mois qu’il n’a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles