Mercato - OM : Cet ancien protégé de Sampaoli dit tout sur son transfert avorté à l'OM !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après son séjour au Stade Rennais, Steven Nzonzi aurait pu continuer son aventure en Ligue 1 du côté de l'OM. En effet, son entourage aurait été en contact avec Jorge Sampaoli pour retrouver le coach argentin du côté de Marseille. Toutefois, Steven Nzonzi s'est finalement envolé vers le Qatar lors du dernier mercato estival. Interrogé sur son transfert avorté à l'OM, l'international français a lâché toutes ses vérités.

A la peine à l'AS Rome, Steven Nzonzi a eu la possibilité de rebondir en Ligue 1 du côté de Rennes. En effet, l'international français a été prêté pendant une saison et demie au club breton avant de migrer vers le Qatar. Mais plutôt que de signer à Al-Rayyan, Steven Nzonzi avait la possibilité de s'engager en faveur de l'OM l'été dernier. Toutefois, les négociations ne sont pas allées dans le bon sens et le vétéran de 33 ans a finalement dû quitter la France. Lors d'un entretien accordé à Foot Mercato ce mardi, Steven Nzonzi a eu l'occasion de revenir en détail sur son transfert avorté à l'OM. Selon ses dires, le milieu de terrain français n'a pas pu continuer son aventure en Ligue 1 pour des raisons financières.

«Mon père était en contact avec une personne de l'OM»

« (Avant de rejoindre le Qatar, plusieurs clubs vous ont approché l'été dernier dont Lille et l'OM. Avez-vous vraiment eu des opportunités en France ? Pourquoi ne pas avoir tenté le coup ?) Il y avait bien des opportunités en France. D'autres clubs étaient intéressés comme Benfica au Portugal,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles