Mercato - OM : André Villas-Boas, et maintenant ?

Th.B.
·1 min de lecture

Après son énorme déclaration il y a dix jours en conférence de presse, André Villas-Boas a été mis à pied à titre conservatoire par l’OM alors qu’il avait annoncé quelques heures plus tôt avoir déposé sa démission. Avocate au barreau de Paris, Fanny Renou a fait le point sur ce dossier chaud et particulièrement épineux.

C’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Alors qu’il était parvenu à se mettre d’accord avec ses dirigeants concernant les recrutements d’un attaquant (Arkadiusz Milik) et d’un latéral droit (Pol Lirola), André Villas-Boas n’avait pas validé le coup Olivier Ntcham que le directeur du football Pablo Longoria a mené à bien à son insu comme il l’expliquait en conférence de presse la semaine dernière. « Le mercato s’est fini avec l'arrivée d'un nouveau joueur (Ntcham). Une décision qui n'a pas été prise par moi. Je l'ai appris ce matin par la presse quand je me suis réveillé. En fait, c'est précisément un joueur que j'ai refusé. Il a fini par venir, mais je n'étais pas pour. J'ai à cause de cela présenté ma démission à la direction, sans rien demander à l'OM sur mon contrat ». À la suite de cette grosse déclaration dans laquelle Villas-Boas faisait ouvertement savoir qu’il avait déposé sa démission, l’OM publiait un communiqué afin de mettre à pied à titre conservatoire André Villas-Boas. Un choix qui a surpris Pierre Ménès qui avait dézingué les dirigeants de l’OM et le président Jacques-Henri Eyraud pour la gestion de ce dossier. Me Fanny Renou est montée…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com