Mercato - OM : Annoncé au Mexique, Payet scelle son avenir à Marseille !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Engagé avec l'Olympique de Marseille jusqu’en juin 2024, Dimitri Payet serait dans le collimateur des Tigres de Monterrey, l'écurie mexicaine où évoluent déjà André-Pierre Gignac et Florian Thauvin. De quoi relancer les rumeurs concernant l’avenir de l’international français, mais ce dernier a réaffirmé ce mardi qu’il n’envisageait pas de quitter Marseille, club dans lequel il finira sa carrière.

Après André-Pierre Gignac et Florian Thauvin, les Tigres de Monterrey se mettent à rêver d’un autre joueur très apprécié des supporters de l’OM, à savoir Dimitri Payet. À 35 ans, le milieu offensif sort d’une excellente saison sous les ordres de Jorge Sampaoli, avec 16 buts et 13 passes décisives au compteur en 46 apparitions toutes compétitions confondues, de quoi susciter les convoitises du club mexicain. Pourtant, Dimitri Payet a déjà fait savoir qu’il comptait prendre sa retraite à Marseille, alors que son contrat court jusqu’en 2024, un plan de carrière qui n’a pas changé. Sur Instagram, le Français a publié une photo sur laquelle apparaît le maillot présenté à l’occasion de sa prolongation en 2020 avec le flocage « Marseillais à Vie », accompagné d’un message qui ne laisse aucun doute concernant son avenir.

« Pour ceux qui n’ont pas bien compris ou pour ceux qui en doutent encore : Je suis "Marseillais À Vie" »

« Tous les matins quand je me réveille, je sors de ma chambre,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles