Mercato - OM : Arkadiusz Milik justifie un énorme choix pour son avenir !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé durant l'hiver 2021 à l'OM, Arkadiusz Milik a justifié son choix de quitter Naples pour s'engager avec le club phocéen avec lequel il a de grands projets pour l'avenir.

Depuis l'arrivée de Frank McCourt à la tête de l'OM en octobre 2016, le club phocéen nourrit un grand projet, à savoir dénicher le grand attaquant susceptible de faire passer un cap à ce projet. Dans cette optique, Kostas Mitroglou et Valère Germain ont très rapidement démontré qu'ils ne répondaient pas au cahier des charges fixé par l'OM qui a pu toucher du doigt l'espoir d'avoir son grand buteur avec Mario Balotelli qui n'est finalement resté que quelques mois à Marseille. Finalement, Pablo Longoria, arrivé à la direction de l'OM en 2020, a pris en charge ce dossier, et dès le mercato d'hiver suivant, le dirigeant espagnol a obtenu le prêt d'Arkadiusz Milik pour 18 mois. Et le buteur de Naples, qui était écarté en Italie car il ne voulait pas prolonger son contrat qui s'achevait six mois plus tard. Et Arkadiusz Milik a rapidement prouvé qu'il pourrait bien être l'attaquant tant attendu par l'OM. Une chose est sûre, il ne regrette pas son choix.

«Je voulais juste recommencer à jouer au football»

En effet, dans une interview accordée au médias polonais Przeglad Sportowy, Arkadiusz Milik est revenu sur son arrivée à l'OM. « La chose la plus importante est qu'après avoir déménagé à l'Olympique de Marseille, j'ai commencé à jouer régulièrement. On sait que la fin à Naples n'a pas été agréable. Je ne souhaite à…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles