Mercato - OM : Barça, Sampaoli… Konrad de la Fuente dit tout sur son arrivée !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé cet été à l’OM, Konrad de la Fuente a profité de son passage sur la chaîne Twitch du journaliste Gerard Romero pour se prononcer sur sa décision de quitter le FC Barcelone et ses premiers mois dans la cité phocéenne.

Pablo Longoria promettait du changement au début de l’été, et le président de l’OM a tenu parole en mettant la main sur onze renforts au total. Konrad de la Fuente fait ainsi partie des nouveaux visages du club phocéen cette saison, lui qui a fait ses classes au centre de formation du FC Barcelone. En manque de temps de jeu chez les Blaugrana, l’ailier américain a décidé de quitter le club culé pour rejoindre Marseille, un choix payant jusqu’à maintenant puisque Jorge Sampaoli fait confiance en sa recrue estivale, auteure de deux passes décisives en Ligue 1 depuis ses débuts à l'OM. Interrogé par le journaliste espagnol Gerard Romero sur Twitch, Konrad de la Fuente reconnaît que ce départ du Barça était inéluctable.

« C'est moi qui ai décidé de partir »

« C'est moi qui ai décidé de partir, depuis six mois j'en parlais avec mes représentants, en étant réaliste, il allait être difficile d'avoir du temps de jeu intéressant en équipe première. La différence est là. J'ai joué plus de 500 minutes, on n'est qu'en octobre, j'ai 20 ans. Au Barça, je n'aurais sans doute pas joué autant. Ce n'aurait pas été la même chose. Je ne sais pas ce que pensait (Ronald) Koeman de moi. J'ai passé la saison dernière avec eux, mais je n'ai presque pas joué (3 apparitions avec l'équipe…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles