Mercato - OM : Le Barça veut faire une fleur à Longoria pour Memphis Depay

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Memphis Depay aurait décidé de ne pas s’éterniser au FC Barcelone où la concurrence fait rage à son poste, mais également en raison de la volonté du club culé de se séparer de lui. L’OM serait sur les rangs lorsque le Barça et le clan Depay discuterait d’une résiliation de son contrat selon Fabrizio Romano. Explications.

Et si Memphis Depay débarquait à l’OM ? Bien qu’il ait affirmé à la fin de la saison dernière se sentir à son aise au FC Barcelone où son contrat arrivera à expiration en juin 2023, l’ancien capitaine de l’OL garderait un œil avisé sur la progression de l’OM ces derniers mois. C’est en effet l’information que le journaliste Sébastien Tarrago divulguait sur le plateau de L’Equipe du soir au tout début du mois de juillet.

Courtisé par l’OM, Memphis Depay poussé vers la sortie par le mercato du Barça

Et il se pourrait bien que le président de l’OM, à savoir Pablo Longoria, ait une jolie carte à jouer avec l’attaquant du FC Barcelone. En effet, comme El Pais le révélait dernièrement, les arrivées successives au Barça dans le secteur offensif en les personnes de Raphinha, de Robert Lewandowski et sans oublier la prolongation de contrat d’Ousmane Dembélé, obligeraient le comité de direction blaugrana à pousser Memphis Depay vers la sortie.

Une prolongation puis un prêt à la Juventus ?

A une année de l’expiration de son contrat, Memphis Depay ne se ferait plus vraiment d’illusions quant à un éventuel avenir au FC Barcelone. A ce jour, l’international néerlandais saurait que…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles