Mercato - OM : Ce qui bloque pour la prolongation de Boubacar Kamara !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A l’OM, Pablo Longoria travaille sur la prolongation de Boubacar Kamara, lui qui est actuellement en fin de contrat. Mais malgré les efforts du président phocéen, ce dossier est complexe puisque le Marseillais ne serait pas vraiment enclin à signer ce nouveau bail. Et ce pour différentes raisons…

Aujourd’hui, Boubacar Kamara est toujours un joueur de l’OM. Il y a quelques mois, cela était difficilement envisageable. En effet, alors que le club phocéen avait besoin de vendre, le transfert du minot marseillais était attendu étant donné sa valeur sur le marché des transferts. Bien que Pablo Longoria ait réussi à obtenir quelques offres en provenance d’Angleterre, notamment de la part de Wolverhampton et Newcastle, cela n’a pas convaincu Kamara, qui est donc resté sur la Canebière. Problème pour l’OM, le joueur de Jorge Sampaoli est entré dans sa dernière année de contrat, une situation que n’aime clairement pas Pablo Longoria comme il l’avait déjà bien fait savoir. Par conséquent, le président olympien veut remédier à cela en prolonger Boubacar Kamara. Ainsi, ces dernières semaines, comme l’a confirmé RMC, une troisième offre aurait été formulée au milieu de 22 ans. Selon L’Equipe, cette proposition serait particulière puisqu’elle offrirait à Boubacar Kamara la possibilité de prolonger à court, moyen ou long terme tout en voyant son salaire s’adapter en fonction de son choix. Mais cela n’a visiblement pas trouvé grâce aux yeux du principal intéressé, toujours pas enclin à signer…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles