Mercato - OM : Ce départ était inévitable pour Pablo Longoria

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé au terme de son contrat avec l’OM cet été, Boubacar Kamara a finalement décidé de quitter gratuitement son club formateur pour s’engager avec l’écurie anglaise d’Aston Villa. Une perte majeure pour Pablo Longoria, mais qui semblait néanmoins inévitable si l’on en croit les révélations de Maxime Lopez.

Dès le mois de mai dernier, dans un entretien accordé à La Provence, le président de l’OM Pablo Longoria affichait un discours très pessimiste sur l’issue du feuilleton Boubacar Kamara qui arrivait en fin de contrat : « J’assume mes responsabilités, ça fait un an et demi que je suis ici. Perdre un joueur en fin de contrat, surtout l’un de tes meilleurs et l’une des meilleures valeurs de l’effectif est toujours un échec », indiquait Longoria. Et les craintes du dirigeant olympien se font vérifiées puisque Kamara a officialisé son départ libre pour Aston Villa en fin de saison, lui qui était pourtant l’une des valeurs marchandes les plus importantes du vestiaire de l’OM. Maxime Lopez, proche de Kamara, a commenté ce départ dans les colonnes de La Provence dimanche.

« Je savais qu’il ne resterait pas »

L’ancien milieu de terrain de l’OM, qui connaît parfaitement bien Kamara, explique qu’il n’a pas du tout été surprise de son choix de partir libre plutôt que de prolonger avec son club formateur qui a multiplié…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles