Mercato - OM : Deux énormes coups durs pour Longoria sur le marché...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêtés respectivement à Cagliari et Benfica, Kevin Strootman et Nemanja Radonjic connaissent un début de saison plus que compliqué. A tel point que l'OM pourrait rapidement voir revenir ses deux indésirables, obligeant Pablo Longoria a déjà gérer ces deux dossiers chauds.

Cet été, Pablo Longoria n'a pas chômé, recrutant pas moins de 11 joueurs. Parmi eux, cinq ont débarqué sous la forme de prêt à savoir Mattéo Guendouzi, William Saliba, Amine Harit, Pau Lopez et Cengiz Under. Il faut dire que compte tenu de la situation économique du club, l'OM a privilégié ce type d'opération permettant de repousser les dépenses comme ce fut le cas avec Pol Lirola et Leonardo Balerdi. Mais dans le sens inverse aussi, le club phocéen a été contraint de prêter certains indésirables plutôt que de les vendre. Ainsi, l'OM a prêté quatre joueurs, à savoir Dario Benedetto (Elche), Lucas Perrin (Strasbourg), Kevin Strootman (Cagliari) et Nemanja Radonjic (Benfica). Mais alors que les joueurs arrivés sous la forme de prêt brillent à l'OM, on ne peut pas en dire autant de ceux qui sont partis. A tel point qu'un prochain retour est déjà attendu.

Strootman et Radonjic risquent de revenir

C'est notamment le cas pour Kevin Strootman. Recruté en 2018 sur une demande de Rudi Garcia, pour 28M€, le milieu de terrain néerlandais est un boulet pour les finances de l'OM compte tenu de son énorme salaire. Une situation qui n'a pas rendu la tâche aisée à Pablo Longoria pour lui trouver une porte de sortie. Toutefois,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles