Mercato - OM : Enfin une bonne nouvelle pour les finances de Frank McCourt !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À la peine avec l’OM, Dario Benedetto a été prêté l’été dernier à Elche. Cependant, son aventure en Espagne ne se passe pas aussi bien que prévu et le joueur pourrait envisager un retour définitif en Argentine. Ce départ pourrait également arranger les affaires du club phocéen et celles de son propriétaire, Frank McCourt.

L’été dernier, l’OM s’est séparé de plusieurs joueurs. Sur cette liste comprenant Florian Thauvin, Valère Germain ou encore Hiroki Sakai, on peut retrouver Dario Benedetto. Ayant vu son temps de jeu diminuer au fil de la deuxième partie de la saison dernière face à la concurrence d’Arkadiusz Milik, l’Argentin s’est trouvé une porte de sortie afin de pouvoir se relancer. L’attaquant de 31 ans a donc été prêté à Elche lors du dernier mercato estival. Cependant, son aventure en Espagne ne s’avère pas payante non plus, Dario Benedetto n’ayant inscrit que 2 buts en 15 matchs toutes compétitions confondues. De ce fait, le joueur appartenant toujours à l’OM pourrait envisager un retour au pays.

Benedetto a reçu une offre de Boca Juniors

Selon les informations de Foot Mercato, l’OM pourrait bien se débarrasser définitivement de Dario Benedetto. L’attaquant argentin aurait reçu une offre officielle de la part de Boca Juniors, où il évoluait entre 2016 et 2019 avant de rejoindre le club phocéen. Son agent, Christian Bragarnik, qui est aussi le propriétaire d’Elche, où il a été prêté par l’OM, serait favorable à un retour en Argentine pour son client. Tout semble se mettre…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles