Mercato - OM : Le feuilleton Kamara prend un tournant décisif !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme indiqué par Pablo Longoria, Boubacar Kamara pourrait quitter l'OM s'il ne prolonge pas son contrat. En cas de départ, le joueur pourrait prendre la direction de l'Italie.

Pablo Longoria ne s’arrête pas. Très actif durant cette fenêtre estivale des transferts, le président de l’OM a offert à Jorge Sampaoli huit recrues. Des joueurs qui pourront permettre au club marseillais de bien figurer en Ligue 1 et de performer en Ligue Europa la saison prochaine. Mais souvent les arrivées sont suivies de départs. Interrogé ce lundi sur la suite du mercato, Pablo Longoria a annoncé que plusieurs joueurs pourraient plier bagages dans les prochaines semaines : « Tous les clubs doivent vendre. 80% ont fini la saison dans le rouge. Pour nous, ce n'est pas qu'économique, c'est aussi pour faire grandir le club et rester ambitieux sur le marché. (…) En Italie, en Espagne, il y a un manque de cash. C'est un marché difficile, pour tous les clubs. Quand cela commencera à bouger, il y aura plus de possibilités ». Ces derniers jours, il a été énormément question d’un possible départ de Dario Benedetto, courtisé notamment par Sao Paulo. Et dans les prochains jours, le dossier Boubacar Kamara pourrait revenir au centre de l’actualité. Ayant une forte valeur marchande, le milieu de terrain pourrait permettre à son club formateur de récolter une belle somme, malgré le fait que son contrat expire en 2022.

Un départ ou une prolongation pour Kamara

Présent ce lundi face aux médias à l’occasion de la présentation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles