Mercato - OM : Une fin de mercato infernale attend Arkadiusz Milik !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pas vraiment en réussit à l’Olympique de Marseille en cette première partie de saison, Arkadiusz Milik pourrait voir son avenir revenir au premier plan d’ici la fin du mercato hivernal.

Même avant son arrivée à l’Olympique de Marseille, un départ était évoqué pour Arkadiusz Milik. La cité phocéenne ne devait initialement être qu’une étape pour le Polonais prêté par le Napoli, qui semblait n’avoir d’yeux que pour la Juventus. Finalement, le club turinois a fait d’autres choix avec Alvaro Morata et Moise Kean et de son côté Milik a contracté une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains jusqu’en octobre dernier. Il est donc resté à l’OM, où les choses ne se passent toutefois pas au mieux ! Milik semble avoir perdu son efficacité et certains estiment même qu’il n’est pas un profil adapté au style de jeu prôné par Jorge Sampaoli. Un départ a ainsi été à nouveau évoqué, mais la Juventus semble avoir d’autres objectifs désormais et ce ne sont pas les prestations de Milik qui changeront les choses.

La Fiorentina pense à Milik pour remplacer Vlahović

Et pourquoi pas la Fiorentina ? Ces dernières années, le club toscan a été plusieurs fois proche d’engager Arkadiusz Milik et des évènements inattendus pourraient bien tout relancer. D’après les informations de Tuttosport, les dirigeants florentins commenceraient à ratisser le marché pour trouver un remplaçant à Dušan Vlahović. Éblouissant depuis un an, le Serbe aurait tapé dans l’œil des plus grands clubs d’Europe comme la Juventus, le…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles