Mercato - OM : Cette fois, Pablo Longoria peut dire adieu à Kamara !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Libre de tout contrat à partir du 30 juin, Boubacar Kamara devrait jouer son dernier match avec l’OM ce samedi contre Strasbourg. Sauf rebondissement, le milieu olympien pourrait s’engager dans les prochains jours avec l’Atlético de Madrid, malgré les nombreuses offres de prolongation reçues.

Le feuilleton aura tenu en haleine tous les supporters de l’OM. Titulaire indiscutable dans le onze de Jorge Sampaoli, Boubacar Kamara a toujours laissé planer le doute sur son avenir, lui qui ne s’exprime que très rarement. En fin de contrat en juin prochain, la tendance est plus que jamais à un départ. Interrogé ce jeudi en conférence de presse sur la situation de Kamara, Jorge Sampaoli a été honnête : « Il a été très bon pour nous cette saison, il a joué à plusieurs postes. Il a toujours été très honnête, il a joué avec le coeur. Je le respecte. Il a beaucoup progressé. Je suis heureux de le voir appelé en équipe de France. Il a beaucoup de talent. Si c'est son dernier match, on sera triste mais on lui souhaitera le meilleur. Après sur le fait de savoir pourquoi il n'a pas prolongé son contrat, ce n'est pas à moi de le faire l'analyse. Il y a d'autres paramètres qui rentrent en jeu, ça ne concerne pas le sportif, mais plutôt les entourages. En tant que coach, on veut toujours garder nos joueurs pour l'avenir, mais on n'a pas cette influence, c'est plutôt d'autres choses qui ont de l’influence ».

L’OM lui a fait plusieurs propositions

Ce samedi, Boubacar Kamara devrait donc disputer son 170ème…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles