Mercato - OM : Les grandes révélations de cette recrue de Longoria sur son arrivée !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé cet été à l’OM, Pau Lopez s’est prononcé sur ses premiers mois dans la cité phocéenne et les raisons qui l’ont poussé à répondre favorablement aux avances de Pablo Longoria.

Très actif lors du dernier mercato estival, l’OM s’est renforcé sur toutes les lignes, y compris dans les cages. Alors que Steve Mandanda est encore engagé jusqu’en juin 2024, Pablo Longoria a souhaité mettre la main sur un portier plus jeune en la personne de Pau Lopez (26 ans), arrivé en provenance de l’AS Roma sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Si Steve Mandanda a démarré la saison en tant que titulaire, Pau Lopez s’est ensuite installé progressivement dans les cages en disputant 13 des 17 matches de l'OM depuis le début de saison. Des débuts réussis pour le gardien espagnol, qui s’est livré sur son arrivée dans un entretien accordé à RMC.

« Quand la Roma m’a prévenu qu’ils ne comptaient pas sur moi, j’ai eu une discussion avec Pablo Longoria »

« Je connaissais un peu Marseille forcément, par sa réputation et car c’est un club qui a souvent été qualifié en Coupe d’Europe. Quand la Roma m’a prévenu qu’ils ne comptaient pas sur moi, j’ai eu une discussion avec Pablo Longoria. Il m’a expliqué le projet de l’OM, le projet de jeu de Sampaoli, les recrues envisagées. J’ai aussi posé la question à Alvaro, que je connaissais de l’Espanyol Barcelone. On a parlé du club, du secteur sportif, de l’ambiance. Alvaro adore tellement Marseille et ce Vélodrome que je ne sais pas si c’était la personne la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles