Mercato - OM : Jordan Amavi vide son sac après son départ à Nice !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il avait prolongé son contrat à l’OM au printemps dernier, Jordan Amavi a été mis au placard lors de la première de saison par Jorge Sampaoli. Sans entrer dans les détails, le latéral gauche français a mis les choses au clair sur son passage à vide à Marseille qui a débouché sur son arrivée en prêt à Nice.

Après avoir contracté une blessure la saison dernière, Jordan Amavi a tout de même prolongé son contrat avec l’OM jusqu’en juin 2024. Néanmoins, Jorge Sampaoli a fait le choix de s’appuyer sur une autre option pour le flanc gauche de la défense de l’Olympique de Marseille. De quoi cantonner Amavi à un rôle de remplaçant et à se contenter de miettes en terme de temps de jeu au cours de la première partie de saison avec seulement deux apparitions en Ligue 1 face à Angers en septembre et l’OGC Nice en octobre. Peu, trop peu pour un joueur qui jouissait quelques mois auparavant d’une place de titulaire indiscutable. Alors forcément, Jordan Amavi ne s’est pas éternisé à l’OM et s’est envolé pour l’OGC Nice dès le début du mercato hivernal par le biais d’un prêt. Sept ans après son départ de l’équipe azuréenne, Amavi a retrouvé son club formateur bien qu’il ne s’y attendait absolument pas ces derniers mois en raison de la concurrence à sa position de latéral gauche comme il l’a avoué à Nice-Matin. « Je savais que j’allais partir en prêt. Il fallait que je joue, mais je ne pensais pas à Nice. Car il y avait du monde à mon poste de latéral gauche avec Melvin (Bard) et Hassane…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles