Mercato - OM : Jorge Sampaoli va pouvoir compter sur un renfort inattendu !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce samedi, Bamba Dieng s’est fait remarquer en inscrivant un doublé avec l’OM contre l’AS Monaco (2-0). Une prestation qui pourrait l’amener à prendre de l’importance dans le groupe à l’avenir.

Contraint de faire sans Arkadiusz Milik, blessé, en ce début de saison, Jorge Sampaoli devait également composer avec l’absence de Dimitri Payet ce samedi lors du choc face à l’AS Monaco (2-0). Ainsi, l’Argentin n’avait d’autre choix que de titulariser Bamba Dieng sur le front de l’attaque, un choix payant de la part de l’entraîneur de l’OM. Pour sa première apparition de la saison, le jeune attaquant sénégalais (21 ans) s’est illustré en faisant souffrir la défense monégasque et en inscrivant un doublé, provoquant l’engouement d’un stade Louis-II aux couleurs de l’OM. Arrivé la saison dernière en provenance du Diambars FC, club sénégalais partenaire du club phocéen, Bamba Dieng a clairement marqué des points alors qu’Arkadiusz Milik tarde à faire son retour. Tout sauf une surprise pour Jorge Sampaoli.

« Dieng n'est pas une surprise »

Interrogé à l’issue de la victoire de l’Olympique de Marseille sur la pelouse de Monaco, Jorge Sampaoli s’est enthousiasmé pour la prestation de son joueur. « Pour moi, Dieng n'est pas une surprise, sinon je ne l'aurais pas mis. Il a des qualités qu'on voit au quotidien, pour jouer dans les espaces. On l'a choisi pour cette capacité à faire mal dans leur dos. Il a un très grand potentiel. Je l'ai choisi aujourd'hui car je pensais qu'à ce poste, il pourrait leur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles