Mercato - OM : Jorge Sampaoli veut amener le «Pogba brésilien» à Marseille !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Désireux de se renforcer durant l’été, l’OM lorgnerait Gerson, milieu de terrain de Flamengo. Une piste de choix pour le club phocéen comme l’explique un spécialiste du championnat brésilien.

Avec la vague de départs qui se prépare à l’OM, Pablo Longoria va devoir se montrer actif durant l’été pour permettre à Jorge Sampaoli d’avoir à disposition un effectif compétitif. L’entrejeu sera notamment un secteur à renforcer, puisque Michael Cuisance et Olivier Ntcham, prêtés cette saison, ne devraient pas être conservés tandis que Boubacar Kamara n’est pas assuré de rester dans la cité phocéenne. L’OM s’intéresserait notamment à Matteo Guendouzi, prêté au Hertha Berlin par Arsenal, et Arturo Vidal (Inter), un joueur que connaît parfaitement Jorge Sampaoli. Mais l’entraîneur argentin aurait également une autre piste en tête pour renforcer son groupe en vue de la saison prochaine.

Déjà une offre de 25M€ pour Gérson ?

Ce vendredi, Globo Esporte a révélé que Jorge Sampaoli avait demandé à sa direction de se positionner sur Gérson, milieu de terrain de 23 ans évoluant à Flamengo. Une requête visiblement acceptée par Pablo Longoria, puisque le média brésilien annonce une offre de l’OM estimée à 25M€ dans ce dossier. Cette proposition ne devrait pas faire craquer Flamengo mais aurait toutefois le mérite de lancer les négociations entre les deux écuries. Le club de Rio de Janeiro ne fermerait pas la porte à un départ de Gérson mais attendrait une offre comprise entre 30 et 35M€, bonus compris.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles