Mercato - OM : Tout se joue maintenant pour Boubacar Kamara !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Afin d’éviter le risque de le voir filer à la fin de la saison, Pablo Longoria aurait pris la décision de vendre Boubacar Kamara cet hiver, afin d’assurer un minimum d’argent à l’Olympique de Marseille.

C’est une situation dont Pablo Longoria aurait bien aimé se passer. Pour produit du centre de formation, Boubacar Kamara pourrait jouer un mauvais tour à l’Olympique de Marseille, en claquant la porte à la fin de son contrat en juin prochain. Dès le 1er janvier prochain, il pourrait d’ailleurs déjà négocier avec le club de son choix, alors que l’OM a cherché à le prolonger ces dernières semaines... sans succès. Pourtant, Kamara a pu récemment recevoir un conseil de la part d’un autre ancien joueur formé à l’OM. « Je conseillerais à Kamara de prolonger » a expliqué Samir Nasri, lors d’un entretien accordé à Football Club de Marseille. « A l’OM, tu seras plus mis en avant que dans un club du milieu de tableau en Premier League. Et c'est ton club, il y a un bon projet. Tu as la vingtaine, de l'argent tu vas en gagner dans ta carrière ». Pourtant, tout porte à croire que les routes de Kamara et de l’Olympique de Marseille vont bientôt se séparer.

Kamara a son avenir entre les mains

D’après les informations de Calciomercato.com, le dernier échec dans les négociations avec Boubacar Kamara aurait convaincu Pablo Longoria que la seule issue est une vente dès cet hiver. Du côté du joueur, on ne semble toujours pas avoir digéré l’attitude de l’OM cet été, lorsqu’il a été poussé à accepter…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles