Mercato - OM : L’étau se resserre autour de Boubacar Kamara !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le départ de Boubacar Kamara semble être l’un des grands objectifs de Pablo Longoria en cette fin de mercato... mais la tâche semble devenir de plus en plus compliquée, pour le président de l’OM.

C’est le gros feuilleton de ce mercato hivernal. A seulement quelques mois de la fin de son contrat, Boubacar Kamara se retrouve à un tournant décisif de sa jeune carrière et pourrait décider de quitter son club formateur, l’Olympique de Marseille. Une solution semblait se présenter pour Pablo Longoria, avec l’AS Roma. Sixième de Serie A, José Mourinho a déjà vu Sergio Oliveira et Ainsley Maitland-Niles renforcer son effectif en ce mois de janvier et voudrait désormais voir une troisième recrue débarquer, avec Kamara. La polyvalence du défenseur ou milieu de 22 ans est très appréciée et les Romains semblaient persuadés de pouvoir rapidement convaincre l’OM. Or, la tendance s’est radicalement inversée puisqu’en Italie on assure que la Roma travaillerait sur d’autres dossiers désormais, notamment avec Granit Xhaka, un joueur dont l’arrivée avait déjà été réclamée par José Mourinho lors du dernier mercato estival.

L’Atlético de Madrid n’a pas encore jeté l’éponge

Heureusement pour l’Olympique de Marseille, une autre solution s’est présentée en cette fin de mercato. MARCA a en effet annoncé que l’Atlético de Madrid aurait formulé une offre supérieure à 5M€ pour acquérir Boubacar Kamara dès cet hiver. Une somme à priori correcte pour un joueur à qui il ne reste que cinq mois de contrat...…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles