Mercato - OM : Longoria devrait connaitre son premier échec de l’été !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que sa permanence semblait quasiment acquise, Pol Lirola semble échapper à l’Olympique de Marseille, où Pablo Longoria aimerait beaucoup le garder.

C’est sans aucun doute l’un des meilleurs joueurs de cette fin de saison, à l’Olympique de Marseille. Arrivé en janvier dernier, Pol Lirola s’est parfaitement adapté au dispositif de Jorge Sampaoli. Il faut dire que ce rôle de piston droit lui sied à merveille et l’Espagnol s’est souvent montré décisif, comme avec son doublé face au FC Lorient le 14 avril dernier (3-2). Rapidement, la question de son avenir s’est posée. Pol Lirola n’est en effet que prêté par la Fiorentina, où il n’avait pas vraiment sa place et où on aimerait bien récupérer les 12M€ de son option d’achat. Mais c’est là que les choses coincent. Pablo Longoria souhaiterait garder Pol Lirola à l’OM, mais n’aurait pas l’intention de payer les 12M€ de son option d’achat. Des négociations ont ainsi été ouvertes avec la Fiorentina pour baisser cette somme, avec Lirola qui souhaiterait clairement poursuivre sa carrière à l’OM. « Pol ne pense qu'à une chose, que les clubs s'entendent sur le transfert et qu'il puisse continuer à l'Olympique de Marseille » a expliqué le père du joueur à La Provence. « Il a d'autres options mais il ne veut entendre parler que de l'OM, il ne veut pas revenir à la Fiorentina ». Pourtant, tout a basculé ces derniers jours...

Gattuso a gagné : Lirola va rester à la Fiorentina

La cause des problèmes de l’Olympique de Marseille a un nom : Gennaro…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles