Mercato - OM : Longoria et McCourt sont déjà en grand danger pour cet hiver...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré les exigences de Jorge Sampaoli, qui réclame des renforts d'expérience lors du mercato d'hiver, Pablo Longoria devrait avoir dû mal à répondre aux besoins de son entraîneur. Et pour cause, la DNCG a décidé d'encadrer les dépenses de l'OM.

Dans un peu plus d'un mois, le mercato d'hiver ouvrira ses portes, et Jorge Sampaoli est déjà ambitieux. « On demande à Pablo (Longoria) et Frank (McCourt) de faire venir des joueurs confirmés. On n'a pas encore ces joueurs, je me bats chaque jour pour qu'ils comprennent nos besoins. Parfois c'est possible, parfois non. Ce n'est pas toujours la faute du président, on a aussi un propriétaire qui décide. Mais même s'il nous manque des joueurs d'expérience, il y a une obligation d'excellence dans ce club. Ce qui peut être difficile, puisqu'on demande à des joueurs qui n'ont pas encore beaucoup d'expérience d'être excellents. (Rires) Mais je vais perdre mon travail à cause de vos questions ! », confiait l'entraîneur de l'OM en conférence de presse vendredi. Il faut dire que malgré le recrutement estival impressionnant, qui a vu 11 joueurs débarquer, Jorge Sampaoli avait déjà affiché sa volonté d'avoir « quatre ou cinq options » à la fin du mois d'août. Des recrues qui ne sont pas arrivées en fin de mercato. Il semble donc logique que l'Argentin réclame donc aujourd'hui l'arrivée de nouveaux joueurs.

La DNCG complique les choses pour l'OM

Pablo Longoria est donc prévenu et va devoir de nouveau se mettre au travail. Mais le recrutement de l'OM

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles