Mercato - OM : Longoria met fin au feuilleton Kamara !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Boubacar Kamara s’approche de sa fin de contrat, au sein de l’Olympique de Marseille on pourrait prendre une décision forte pour son avenir.

A l’Olympique de Marseille, on aurait bien aimé éviter cette situation. Pur produit du centre de formation et cadre du dispositif de Jorge Sampaoli depuis l’hiver dernier, Boubacar Kamara se retrouve en fin de contrat à l’Olympique de Marseille. Dans seulement quelques semaines, il pourra commencer à négocier avec le club de son choix et son club ne touchera pas le moindre sou de son départ ! Une situation qui ressemble à celle de Maxime Lopez, qui avait toutefois prolongé avec l’OM avant de partir à Sassuolo lors du mercato estival 2020. Pablo Longoria réussira-t-il à convaincre Kamara d’imiter son ancien coéquipier, afin d’assurer un minimum d’argent à l’Olympique de Marseille ?

L’OM et Kamara devraient se séparer en janvier

Pour le moment, c’est mal parti. En Italie, on assure en effet que la prolongation de Boubacar Kamara serait dans l’impasse ! D’après les informations de Calciomercato.com, Pablo Longoria aurait compris qu’il sera très compliqué de convaincre le défenseur polyvalent de signer un nouveau contrat. Il faut dire que Kamara n’aurait pas vraiment apprécié le comportement des dirigeants de l’Olympique de Marseille lors du dernier mercato, qui ont essayé de le pousser vers tel ou tel club, contre son grès. Ainsi, CM.com assure que Longoria a pris la décision de vendre Kamara lors du prochain mercato hivernal, afin de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles