Mercato - OM : Longoria sur le point de régler le premier chantier de l'été !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pablo Longoria met toute son énergie dans les négociations avec la Fiorentina, afin de récupérer Pol Lirola. Prêté à l’Olympique de Marseille cet hiver, le latéral droit a été l‘un des meilleurs joueurs de Jorge Sampaoli lors de la deuxième partie de saison.

C’est peut-être l’un des premiers dossiers activés par Pablo Longoria, en ce mercato estival. Séduit par les prestations de Pol Lirola, le président de l’Olympique de Marseille a rapidement envisagé de le recruter définitivement. Pas question toutefois de payer les 12M€ de son option d’achat, comme convenu lors du mercato hivernal avec la Fiorentina et Longoria a donc ouvert des négociations pour essayer de trouver un compromis. Tout a été toutefois ralenti par Gennaro Gattuso. Fraichement arrivé à la Fiorentina, le technicien italien a réclamé le retour de Lirola, un joueur sur lequel il voulait compter pour la saison prochaine. Un échec a même été envisagé du côté de l’OM, puisque Longoria a rapidement activé d’autres pistes...

Accord total entre l’OM et Daniel Wass

Ces derniers jours, en Espagne on a annoncé un intérêt prononcé pour Daniel Wass, qui connait bien la Ligue 1 pour l’avoir jouée avec Evian Thonon Gaillard. D’après les informations de Onda CERO, l’Olympique de Marseille aurait déjà trouvé un accord pour le Danois ! Un contrat de deux ans aurait en effet été offert à Wass, qui doit désormais attendre que l’OM et son club du FC Valence trouvent un accord. Cela pourrait vraisemblablement se boucler autour de 3M€…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles