Mercato - OM : Longoria pourrait réaliser un très gros coup... avec Milik !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé sous la forme d'un prêt avec une option d'achat obligatoire, Arkadiusz Milik est donc définitivement un joueur de l'OM, mais l'attaquant polonais ne devait pas s'éterniser à Marseille avec un transfert prévu dès cet été. Toutefois, la donne serait en train d'évoluer.

En seulement quelques mois à Marseille, d'abord en tant que directeur du football puis en tant que président, Pablo Longoria a réussi à dénicher le grand attaquant attendu par l'OM depuis le début de l'ère McCourt. En effet, en obtenant le prêt d'Arkadiusz Milik, le dirigeant espagnol a frappé fort. Toutefois, la situation du buteur polonais est incertaine puisque plusieurs sources ont fait été d'un accord entre les deux parties pour un départ cet été si un grand club européen se positionnait. « Nous espérons que son avenir est encore à Marseille. Il a un contrat avec nous, il est heureux et en six mois il a marqué 10 buts. Il a fait une belle saison qui nous a aidés à aller en Europe. Il est très content avec nous », confiait toutefois Pablo Longoria ces derniers jours. Le président de l'OM semble bien décidé à inverser la tendance.

L'OM réclame au moins 20M€ pour Milik...

Et visiblement, en coulisses, Pablo Longoria semble bien rappeler que c'est bien l'OM qui la situation en main. En effet, selon les informations du Corriere dello Sport, le club phocéen ne compte faire aucun cadeau aux prétendants d'Arkadiusz Milik et réclamera au moins 20M€ pour entamer des discussions. Une somme bien supérieure aux 12M€ évoqués…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles