Mercato - OM : Longoria prend une décision radicale pour Kamara !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Poussé vers la sortie cet été, Boubacar Kamara se rapproche dangereusement de la fin de son contrat avec l’Olympique de Marseille.

C’est un dossier dont Pablo Longoria aurait bien aimé se débarrasser lors du dernier mercato. Boubacar Kamara a eu plusieurs occasions de quitter l’Olympique de Marseille cet été, avec notamment Newcastle et Wolverhampton, mais il a finalement décidé de rester. Une très bonne nouvelle pour Jorge Sampaoli, qui apprécie beaucoup le joueur, un peu moins pour Pablo Longoria. « Avoir des éléments en fin de contrat, c'est une situation déplaisante, surtout quand c'est un joueur issu du centre de formation. Beaucoup de clubs européens se retrouvent à faire des prolongations de contrat » avait expliqué le président de l’OM, à la fin du mois de juillet dernier, en marge de la présentation de Cengiz Ünder et Luan Peres. « Je n'aime pas avoir un joueur en fin de contrat dans mon effectif, ça, c'est une réalité. C'est le signal que doit donner le club, il n'y a personne au-dessus de l'institution ». Au début de l’automne une prolongation de courte durée semblait possible, mais Kamara semble désormais avoir enterré cette possibilité et devrait donc quitter l’OM.

Vendre Kamara cet hiver pour limiter les pertes

Sans prolongation, une seule option se présent à Pablo Longoria pour ne pas perdre de l’argent... et elle semble bien se confirmer. D’après les informations de Sport Mediaset, le président de l’Olympique de Marseille veut vendre Boubacar Kamara au cours du…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles