Mercato - OM : Longoria s'active pour boucler un coup en Premier League

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Assez discret depuis l'ouverture du mercato, l'OM souhaite toutefois accélérer sur le marché des transferts notamment afin de disposer d'un effectif complet pour disputer la Ligue des champions. Dans cette optique, un latéral gauche est attendu. Et Nuno Tavares semble clairement être la grande priorité de Pablo Longoria.

Cet été, l'Olympique de Marseille aura à coeur de se renforcer afin de disposer d'un effectif plus important dans le but de faire bonne figure en Ligue des champions. Mais pour le moment, c'est assez calme. En effet, l'OM a bouclé les transferts définitifs de Pau Lopez, Mattéo Guendouzi et Cengiz Under, tandis que Samuel Gigot, recruté cet hiver, est revenu de son prêt au Spartak Moscou. Par conséquent, la seule réelle nouveauté se nomme Isaak Touré, recruté pour environ 7M€, bonus compris. Bien insuffisant compte tenu des ambitions de l'OM qui disputera la Ligue des champions. D'autant plus que l'effectif s'est allégé avec les départs de Steve Mandanda et Nemanja Radonjic.

Tudor veut un latéral gauche

Par conséquent, Pablo Longoria passe à l'action. Dans cette optique, Igor Tudor réclamerait notamment l'arrivée d'un nouveau latéral gauche, ou plutôt d'un piston capable d'évoluer dans un 3-5-2. Alors qu'à droite, l'OM a activé la piste menant à Jonathan Clauss pour épauler Pol Lirola, à gauche, c'est beaucoup plus flou. Et pour cause, Jordan Amavi est pour le moment le seul spécialiste du poste et il n'entre pas totalement dans les plans de l'OM qui est donc contraint…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles